Logo Amplitude Association

Comment soigner un mal de gorge peu intense et sans fièvre ?

Comment soigner un mal de gorge peu intense et sans fièvre ?

Ressentir des douleurs dans la gorge rend la déglutition difficile ainsi que la parole. Bien que ces douleurs aient différentes causes, il est important de les traiter de manière appropriée. Il existe des approches naturelles ainsi que des traitements médicamenteux pour soulager ces maux et retrouver une bonne santé.

Comment peut-on reconnaitre un mal de gorge ?

Les symptômes du mal de gorge sont assez faciles à reconnaître. On peut observer une douleur d’intensité variable qui peut parfois s’accompagner de toux. Le mal de gorge peut également provoquer un enrouement de la voix, ainsi que des difficultés à déglutir ou à avaler les aliments. Dans certains cas, on peut remarquer la présence d’aphtes dans la gorge. Heureusement, il existe des médicaments comme la lidocaine qui permettent de traiter efficacement les maux de gorge peu intenses.

Comment éviter le mal de gorge ?

Pour prévenir l’apparition de douleurs dans la gorge, il est essentiel d’éviter l’exposition à la poussière ou à des substances toxiques qui pourraient irriter les voies respiratoires. Il est par ailleurs important de se couvrir adéquatement par temps frais pour éviter de contracter un rhume ou de développer des douleurs à la gorge.

De plus, il est recommandé de bien mastiquer les aliments avant de les avaler et d’incorporer des légumes dans son régime alimentaire. Boire des boissons excessivement chaudes ou froides peut aussi provoquer cet inconfort. Enfin, il est conseillé d’éviter de tousser en forçant sur la gorge.

Quelles sont les causes d’un mal de gorge sans fièvre ?

Un mal de gorge peut être dû à de nombreux facteurs. Lorsque cela ne s’accompagne pas de fièvre, voici les raisons qui peuvent expliquer ce mal :

  • Un environnement pollué par de la poussière ou de la fumée ;
  • La consommation de tabac ;
  • Une infection due à des bactéries ou un virus ;
  • Une réaction allergique à un aliment ou à un médicament ;
  • Les reflux gastro-œsophagiens.

Comment traiter efficacement ce mal ?

Il existe des soins et des remèdes différents pour soigner un mal de gorge, notamment quand il ne s’accompagne pas de fièvre.

Consommer du miel

Consommer du miel

Le miel possède des propriétés antiseptiques qui aident à éliminer les microbes responsables de l’irritation de la gorge. De plus, il agit comme un agent antibactérien et apaise les douleurs. La posologie recommandée pour le traitement du mal de gorge consiste à mélanger une généreuse cuillère de miel avec le jus d’un citron dans de l’eau chaude. Cette solution doit être consommée au moins deux fois par jour.

Se gargariser avec de l’eau tiède au bicarbonate de soude

Un autre moyen de calmer efficacement le mal de gorge est de faire un gargarisme avec de l’eau au bicarbonate de soude. L’eau ne doit pas être chaude au risque de causer des brûlures qui aggraveraient la situation. Le bicarbonate de soude peut aussi être remplacé par du sel. Précisons que le gargarisme doit se faire toutes les trois heures.

Consommer du citron

Le citron est riche en vitamine C, ce qui en fait un excellent antibactérien et un bon antiseptique. Pour apaiser un mal de gorge, il est recommandé de le consommer en petites quantités, car une ingestion excessive de jus de citron peut provoquer des irritations supplémentaires. Il peut être ajouté, par exemple, à des infusions au thym ou au jus de canneberge pour soulager les douleurs de la gorge.

Mâcher de l’ail

L’ail est bénéfique pour traiter les douleurs de gorge, les aphtes et même l’angine. Il est recommandé de mâcher au moins une gousse d’ail par jour. Pour ceux qui ne tolèrent pas le goût de l’ail cru, il existe des gélules d’ail disponibles en pharmacie.

Prendre des antidouleurs

En cas de mal de gorge sans fièvre, la prise d’antidouleurs en vente libre peut souvent suffire pour soulager la douleur. Le paracétamol est un choix courant, car il est un analgésique efficace dont les effets se font rapidement ressentir. Cependant, les femmes enceintes doivent consulter leur médecin avant de commencer tout traitement, y compris la prise de médicaments en vente libre, pour s’assurer de la sécurité du médicament pendant la grossesse.

Peut-on prendre des anti-inflammatoires pour calmer un mal de gorge sans fièvre ?

Il est important de noter que malgré leur efficacité pour traiter les inflammations, la prise d’anti-inflammatoires peut en effet être problématique en cas de mal de gorge. Cela s’applique en particulier aux anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l’ibuprofène, qui peuvent aggraver les symptômes et entraîner des complications. Par conséquent, il est fortement recommandé de consulter un médecin avant de prendre tout anti-inflammatoire pour un mal de gorge, car l’automédication avec ces médicaments peut parfois être contre-indiquée.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Archive Amplitude Association